Qu’est-ce que l’hypnose ?

 

Tous les spécialistes ont leur propre définition et aucune théorie ne fait autorité. Seule certitude : ce n’est pas un état de sommeil, mais un état modifié de conscience (EMC), comme le rêve, la transe, la relaxation, les expériences mystiques, la méditation…

La « transe hypnotique » correspond à une modification de la vigilance normale – celle qui nous permet de raisonner et de vivre au quotidien. Mais elle a ses caractéristiques : dans un environnement monotone où rien ne se passe, où les stimuli sont peu intenses, notre cerveau est en « manque » d’informations. Il se met alors à en produire lui-même en puisant des images dans notre inconscient. En quelque sorte, on « rêve » tout en restant conscient. En outre, contrairement à l’état de vigilance normale, où l’attention embrasse de nombreux centres d’intérêt en même temps et passe rapidement de l’un à l’autre, elle est concentrée, en hypnose, sur un sujet beaucoup plus restreint. C’est ainsi que, peu à peu, la personne hypnotisée oublie la réalité extérieure pour entrer dans une réalité intérieure, mais qu’elle vivra comme extérieure.
Seule exception : la voix de l’hypnotiseur continue d’être entendue. Ses mots deviennent un stimulus très particulier qui augmente le pouvoir de la suggestion. Celle-ci provoque alors des changements afin que vous arriviez à l'objectif, au but que vous vous êtes fixés.

 

Mais il est très important de comprendre que tout le potentiel de changement se trouve en vous-même, et non dans l'hypnotiseur. Votre inconscient est en effet un réservoir de ressources presque sans fin ! L'hypnose va donc vous permettre d'accéder à ce réservoir de ressources et de transformer problèmes en solutions.

 

Quelles sont les différentes techniques d’hypnose ?

 

On distingue plusieurs types ou techniques différentes. Voici les plus courantes mais d'autres existent également :

 

Traditionnelle : L’hypnotiseur joue un rôle de premier plan – c’est lui qui dirige la séance. Il prononce des suggestions « directes » (appelées « injonctions »), tandis que le patient reste passif.

Semi-traditionnelle : L’hypnotiseur, toujours au premier plan, émet à la fois des suggestions « directes » et « indirectes ».

Nouvelle : L’accent est mis sur la personne et sur sa relation avec son thérapeute, par des échanges, une communication.

Ericksonienne : Le patient participe à sa mise en condition hypnotique. Le thérapeute utilise des métaphores pour que l’inconscient du sujet choisisse lui-même les solutions de ses problèmes.

 

 

Quels sont ses effets thérapeutiques ?

 

- L’arrêt du tabac : 70 % de taux de réussite. L’hypnose aide aussi à lutter contre les effets du sevrage. (2 séances à réserver à 1 semaine d'intervalle - suivie d'une troisième si nécessaire, incluse dans le forfait "Tabac")
- L’excès de poids et la boulimie : elle exerce un bon rôle de soutien psychologique dans les cures d’amaigrissement. (4 séances en moyenne - à réserver à 1-2 semaines d'intervalle)
- Lutte contre la douleur : elle ne remplace pas l’anesthésie, mais peut la compléter et permettre de diminuer les doses de médicaments. Elle est aussi de plus en plus utilisée en chirurgie dentaire.
- Les troubles psychologiques : stress, phobies, névroses, anxiété, mais aussi impuissance, frigidité, problèmes de trac, de mémoire, etc.
- Les troubles digestifs : ulcères, colites ou diarrhées dus au stress.
- Les maladies psychosomatiques : maladies de la peau (eczéma, psoriasis, etc.), spasmophilie, rhinites à répétition, troubles de la voix et du chant, asthme.

- Les peurs et phobies : A partir du moment où celles-ci deviennent un handicap gênant dans votre quotidien, l'hypnose vous aide à atténuer celles-ci pour qu'elles deviennent viables, voire insignifiantes. (1 à 3 séances en moyenne)

 

Peut-il se produire des accidents ?

 

Non. On se « réveille » toujours, quoi qu’il arrive. D’abord parce qu’on ne dort pas ! Ensuite parce que, si aucune suggestion ne l’entretient, le fonctionnement hypnotique se dissipe de lui-même. Quant à la prétendue influence négative de certains hypnotiseurs, entretenue par le cinéma, elle relève de la légende : aucun hypnotiseur ne peut vous forcer à faire quelque chose qui va à l’encontre de vos valeurs morales. L’hypnose n’est pas un lavage de cerveau ! On ne révèle pas ses secrets les plus intimes si on ne le désire pas…

 

Sources :

Erik Pigani

www.psychologies.com